Mieux comprendre les symptômes de la ménopause et son impact psycho-émotionnel

Juin 19, 2024

La ménopause est une étape naturelle mais souvent redoutée de la vie d’une femme.

Si la fin des règles en est le symptôme le plus connu, 80% des femmes en présentent d’autres*. La ménopause pouvant avoir des répercussions sur le poids, la silhouette, la forme physique, l’humeur, la confiance en soi ou encore la santé en général.

Mieux comprendre cette transition – ses symptômes, ses manifestations et ses impacts – pourra vous aider à la traverser sereinement et à trouver votre nouvel équilibre plus rapidement.

Car la ménopause, c’est aussi l’occasion d’un nouveau départ !

Mieux comprendre la ménopause et la périménopause

Qu’est-ce que la ménopause et la périménopause ?

La ménopause est une étape naturelle qui marque la fin des cycles menstruels et de la période de fertilité chez la femme. En général, elle survient entre 45 et 55 ans après 1 an sans règles. Chaque femme étant unique, l’âge peut varier.

La périménopause, elle, est la période de transition qui précède la ménopause. Elle peut durer de quelques mois à plusieurs années.

C’est le temps où le corps commence à produire moins d’hormones féminines, comme les œstrogènes et la progestérone. Elles fluctuent énormément, les cycles menstruels deviennent irréguliers et les premiers symptômes de la ménopause, comme les bouffées de chaleur peuvent apparaitre.

Quelles sont les différentes phases de la ménopause ?

En réalité, on peut diviser la ménopause en plusieurs étapes.

  • Pré-ménopause : Les premières fluctuations hormonales commencent. Vous pouvez ne rien ressentir de différent ou simplement remarquer des changements subtils : cycles irréguliers, petites bouffées de chaleur, sautes d’humeur, seins gonflés, syndrôme prémenstruel.
  • Périménopause : Les symptômes s’intensifient. Vos règles peuvent être plus légères ou plus abondantes, plus courtes ou plus longues. Les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes peuvent devenir fréquentes. Vous pouvez aussi faire des insomnies, ressentir de l’irritabilité ou encore une baisse de libido.
  • Ménopause : Vous entrez officiellement en ménopause à partir du moment où vous n’avez plus eu de règles depuis 12 mois. Les symptômes précités peuvent persister, mais tendent à diminuer avec le temps.
  • Post-ménopause : La période après la ménopause. Les symptômes peuvent encore se manifester mais votre corps s’adapte peu à peu à son nouvel équilibre hormonal. C’est aussi une phase où vous devez être vigilante sur votre santé osseuse et cardiovasculaire.

Schéma tiré du livre Ménopause, pas de panique ! par la gynécologue Odile Bagot

Quels facteurs influencent l’âge de la ménopause ?

Si l’âge de la ménopause varie d’une femme à l’autre, plusieurs facteurs peuvent l’influencer :

  • Des facteurs génétiques : Par exemple, si votre mère ou vos sœurs ont eu une ménopause précoce, il y a des chances que ce soit aussi votre cas.
  • Votre style de vie : Fumer peut avancer l’âge de la ménopause de quelques années. Un régime alimentaire équilibré et une activité physique régulière peuvent au contraire la retarder.
  • Facteurs environnementaux : L’exposition à certaines substances chimiques ou toxiques mais aussi le stress chronique, les troubles alimentaires, ou certaines maladies auto-immunes peuvent influencer le moment où survient la ménopause.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

Si on a tendance à réduire la ménopause a l’arrêt des règles, nombreux sont les autres symptômes possibles.

Les symptômes physiques de la ménopause

Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes

C’est le symptôme le plus connu. Une sensation soudaine de chaleur intense qui envahit le corps, souvent suivie de sueurs. Elles peuvent survenir à tout moment de la journée, mais sont particulièrement gênantes la nuit. Certaines femmes en ont plusieurs par jour, d’autres moins souvent.

Les bouffées de chaleur s’expliquent par la chute brutale des oestrogènes qui perturbe le centre de régulation de la température situé dans le cerveau, plus précisément dans l’hypothalamus. Celui-ci réagit comme s’il faisait trop chaud et envoie le signal de refroidir le corps en évacuant la chaleur.

Les sueurs nocturnes sont liées aux bouffées de chaleur mais surviennent la nuit. Elles perturbent le sommeil, causant fatigue et irritabilité le lendemain.

Prise de poids

Il faut savoir que dès l’âge de 30 ans, le corps entame une fonte musculaire : il détruit plus de muscles qu’il en construit naturellement. Les muscles étant les premiers consommateurs d’énergie, moins on en a, moins on brûle de calories au repos et plus il est facile de prendre du poids. L’activité physique est alors essentielle.

À noter également que pendant la périménopause et la ménopause, le métabolisme ralentit. Les hormones influencent la manière dont le corps stocke la graisse, souvent au niveau de l’abdomen. Cela peut être frustrant car, sans pourtant changer son activité physique ou son alimentation, on peut prendre du poids plus facilement.

J’aborde la prise de poids lors de la ménopause plus en détail dans cet article.

Insomnies et troubles du sommeil

Les changements hormonaux affectent le sommeil. Difficulté à s’endormir, réveils fréquents, sommeil non réparateur… Le manque de sommeil peut lui, en conséquence, accentuer la fatigue et le stress.

Syndrome génito-urinaire

Il se caractérise par une sécheresse vaginale et une vessie inconstante. La baisse des œstrogènes entraînant une diminution de la lubrification naturelle, cela peut rendre les rapports sexuels inconfortables, voire douloureux.

Il peut également y avoir des démangeaisons et une sensation de brûlure.

Diminution de la densité osseuse

Symptôme qui passe plus inaperçu, il faut cependant savoir qu’avec la baisse des œstrogènes, les os deviennent plus fragiles. Cela augmente le risque d’ostéoporose. Les fractures osseuses deviennent plus probables.

C’est un symptôme à surveiller de près, et il est important d’adopter des mesures préventives.

Symptômes psychologiques et émotionnels

La ménopause a aussi son lot de symptômes psychologiques et émotionnels. Ils peuvent être liés aux changement hormonaux mais aussi être des conséquences des symptômes physiques mentionnés ci-dessus.

  • Irritabilité : Les fluctuations hormonales peuvent causer des sautes d’humeur. On peut se sentir plus irritable, impatiente… Les petites choses deviennent des sources de frustration.
  • Anxiété et stress : La périménopause et la ménopause peuvent augmenter les niveaux d’anxiété. Le stress quotidien semble plus difficile à gérer. Il peut y avoir une inquiétude accrue pour des choses qui ne causaient pas de souci auparavant.
  • Dépression : Certaines femmes ressentent une tristesse persistante, une perte d’intérêt pour les activités qu’elles appréciaient… C’est une période de transition, de nombreux changements se produisent, et cela peut affecter l’humeur de manière significative.
  • Troubles de la mémoire et de la concentration : Les fluctuations hormonales peuvent affecter la fonction cognitive avec des difficultés à se concentrer, des oublis fréquents, etc. Ça peut sembler inquiétant mais c’est un symptôme courant.

Quelques symptômes spécifiques moins connus

D’autres symptômes moins fréquents ou moins associés à la ménopause peuvent pourtant trouver leur origine dans les changements hormonaux :

  • Douleurs articulaires : Beaucoup de femmes éprouvent des douleurs et des raideurs articulaires. Les œstrogènes jouent un rôle dans la santé des articulations, et leur baisse peut entraîner des inconforts.
  • Maux de tête : Les migraines et les maux de tête peuvent devenir plus fréquents ou intenses car ils sont souvent liés aux fluctuations hormonales.
  • Palpitations cardiaques : Certaines femmes peuvent ressentir des battements de cœur irréguliers ou rapides. Bien que souvent bénignes, elles peuvent être inquiétantes. Il est toujours bon de consulter un médecin pour exclure d’autres causes.
  • Augmentation de l’inflammation : La ménopause peut entraîner une augmentation des niveaux d’inflammation dans le corps. Cela peut se manifester par des douleurs chroniques, une fatigue accrue, et une susceptibilité plus élevée aux maladies inflammatoires. L’alimentation, le stress et l’hygiène vie jouent ici un rôle crucial.

Quel est l’impact psycho-émotionnel de la ménopause ?

De nombreux changements émotionnels

On l’a vu : la ménopause ne se limite pas aux symptômes physiques. Elle a un impact profond sur l’état émotionnel. Les fluctuations hormonales, notamment la baisse des œstrogènes et de la progestérone, influencent directement l’humeur.

Vous pouvez ressentir des sautes d’humeur fréquentes, passer du rire aux larmes en un instant. Ces changements peuvent surprendre et déstabiliser.

Le sentiment de perte est également fréquent. La ménopause marque la fin de la fertilité, ce qui peut être perçu comme la fin d’une certaine jeunesse. D’autant plus si vous n’avez pas eu d’enfant et que c’était pourtant votre souhait.

20 à 25% des femmes estiment que la ménopause a altéré leur qualité de vie.*

En bref, c’est une transition importante qui peut être très difficile à accepter. La perception de soi change, et il faut prendre le temps de se réapproprier son corps et son esprit.

Confiance en soi et nouvelle quête d’identité

La ménopause affecte donc la perception de soi. Les modifications corporelles, comme la prise de poids ou la sécheresse vaginale, peuvent altérer votre confiance en vous. Vous pouvez vous sentir moins désirable, moins féminine aussi.

La perte de libido ajoute une couche de complexité, affectant la vie intime et la relation de couple.

Et si la ménopause peut mettre votre confiance en vous à rude épreuve, elle peut aussi être une période de renouveau. C’est l’occasion de redéfinir vos envies, besoins, et priorités, de vous recentrer sur vos passions et vos désirs. Beaucoup de femmes trouvent ainsi une nouvelle liberté, un nouveau dynamisme.

Profitez de cette période de transition pour la transformer en période très positive. Pourquoi ne pas redécouvrir ce qui vous passionne et vous investir dans de nouveaux projets qui vous apportent de la joie du plaisir et de la satisfaction?

Gérer le stress, les émotions, et s’entourer

La ménopause peut augmenter le stress et l’anxiété. Les responsabilités familiales et professionnelles se conjuguent aux symptômes physiques, rendant la gestion quotidienne plus difficile. L’insomnie et la fatigue amplifient ces sentiments, créant un cercle vicieux.

Il est alors plus important que jamais d’apprendre à gérer vos émotions désagréables. Ne vous laissez pas déborder par la frustration, la tristesse ou même la colère.

Les techniques de relaxation, comme le yoga ou la méditation, peuvent vous aider. Prendre du temps pour vous, pour vous détendre et vous recentrer… La thérapie émotionnelle offre aussi des outils pour identifier et traiter les émotions difficiles.

Dans ces moments, le soutien émotionnel est essentiel, qu’il soit familial, amical ou thérapeutique. Partager vos ressentis, parler de ce que vous vivez peut alléger le fardeau émotionnel.

Les échanges avec d’autres femmes traversant la même chose peuvent aussi être particulièrement bénéfiques et vous aider à vous sentir moins seule.

Trouver des solutions holistiques et prendre soin de soi de façon globale

Approches naturopathiques et hygiène de vie

La naturopathie offre une approche globale pour gérer les inconforts de la ménopause. Elle repose sur l’alimentation, l’activité physique et l’hygiène de vie et aussi sur la phytothérapie (utilisation des plantes) et l’aromathérapie ( huiles essentielles).

Par exemple, les aliments riches en phytoestrogènes, comme les graines et huiles de lin, le tofu, et les légumineuses, peuvent aider à compenser la baisse des œstrogènes. Les légumes verts, les noix, et les poissons gras sont, quant à eux, essentiels pour leur apport en vitamines et oméga-3, bénéfiques pour le moral et la santé des os.

Des suppléments alimentaires peuvent aussi se révéler utiles. Le magnésium aide à réduire le stress et à améliorer le sommeil. Le calcium et la vitamine D sont cruciaux pour la santé osseuse. Les plantes médicinales, comme le trèfle rouge ou le ginseng peuvent atténuer les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes.

L’hygiène de vie ne se limite pas à l’alimentation. Un sommeil de qualité, une hydratation suffisante, et l’évitement des toxines comme l’alcool et le tabac sont des facteurs importants. Faire de l’exercice régulièrement, même une simple marche quotidienne, peut améliorer l’humeur, renforcer les os et aider à maintenir un poids santé.

Autant d’éléments sur lesquels, en tant que naturopathe, je peux vous accompagner, vous aider à y voir plus clair et à trouver l’équilibre qui vous convient le mieux.

Drainage lymphatique

Le drainage lymphatique est une technique efficace pour réduire la rétention d’eau, l’inflammation et améliorer la circulation.

Il stimule le système lymphatique, aidant à éliminer les toxines, l’excès de fluides et à renforcer le système immunitaire. Cette technique consiste en un massage doux et rythmé, ciblant les ganglions lymphatiques et les vaisseaux lymphatiques pour favoriser le flux de la lymphe dans tout le corps.

En améliorant la circulation lymphatique, le corps peut mieux combattre les inflammations et réduire les gonflements.

Sachant que pendant la ménopause, les niveaux d’inflammation peuvent augmenter, causant douleurs et fatigue, le drainage lymphatique de la méthode Rénata França peut réduire les sensations de gonflement et d’inconfort.

Plus d’informations sur le drainage lymphatique par ici.

Gestion du stress et des émotions

La gestion du stress est essentielle pendant la ménopause.

Des pratiques simples comme le yoga et la méditation peuvent apaiser l’esprit et le corps. Ils aident à réguler le système nerveux et à réduire les niveaux de cortisol, l’hormone du stress. Rien qu’une respiration profonde, pratiquée régulièrement, peut diminuer les crises d’angoisse et améliorer la qualité du sommeil. Je peux vous guider et vous aider à les mette en place au quotidien.

La thérapie émotionnelle est une autre approche bénéfique. Elle permet de mieux comprendre et gérer les émotions négatives. Identifier les sources de stress et travailler sur des techniques de relaxation et de résilience peut transformer la manière dont vous vivez cette transition. Échanger avec un thérapeute peut offrir un soutien précieux et des perspectives nouvelles.

Opter pour un accompagnement personnalisé pour réduire les symptomes de la ménopause

Chaque femme vit la ménopause différemment.

Un suivi personnalisé avec un naturopathe permet de cibler précisément vos besoins. Un plan adapté à votre situation peut inclure des conseils nutritionnels, des recommandations de suppléments, des exercices physiques adaptés, et des techniques de gestion du stress.

Une approche holistique comme la naturopathie permet de comprendre et traiter la cause sous-jacente des symptômes plutôt que de se contenter de soulager les symptômes superficiellement.

Mon objectif est de promouvoir une santé durable et préventive, avec l’adoption d’habitudes de vie saines qui peuvent prévenir les complications à long terme liées à la ménopause et permettre de vivre cette transition plus sereinement.

*Inserm 2017

Je prends du poids pendant la ménopause. En pratique, je fais quoi ?

Découvrez des solutions naturelles pour éviter la prise de poids lors de la ménopause et réduire les symptômes de cette période de transition.

Les solutions naturelles pour limiter les inconforts de la ménopause comme la prise de poids ou les bouffées de chaleur

Découvrez des solutions naturelles pour limiter les symptômes de la ménopause comme la prise de poids ou les bouffées de chaleur.

Renforcer son système immunitaire : 10 bonnes pratiques

Vous ressentez une grande fatigue ? Vous craignez de croiser une personne qui éternue et de tomber malade à votre tour ? Un système immunitaire affaibli augmente votre vulnérabilité aux infections. De plus, lors d’un effort, votre vitesse de récupération est plus...

Le guide complet pour une alimentation et un mode de vie anti-cancer

Le cancer est une maladie qui effraie, et pour cause : sa fréquence a augmenté de plus de 40% en 25 ans. Mais saviez-vous que votre alimentation et votre mode de vie peuvent jouer un rôle crucial dans la prévention de cette maladie ?  Découvrez dans cet article...

Accueillir l’automne : mes conseils naturopathie

Accueillir l'automne, cette saison aux couleurs et nuances  chaudes, est une période propice pour réinitialiser votre corps et votre esprit. Découvrez dans cet article mes conseils et astuces bien-être pour revitaliser votre organisme, stimuler votre système...

Retrouvez le bien-être avec une cure détox

Dans notre monde moderne, il est de plus en plus important de prendre soin de notre corps, non seulement à travers une activité physique régulière et une alimentation équilibrée et aussi avec des cures détox bien menées. Notre organisme est en effet soumis à un...

Comment améliorer son sommeil de façon naturelle ?

Le sommeil est notre précieux allié, pourtant mystérieux et souvent sous-estimé. En tant que naturopathe, j'ai rencontré de nombreux patients qui négligent cette composante vitale de leur santé. Aujourd'hui, je vous invite à plonger dans les secrets du sommeil et à...

La ménopause : voyage à travers ses phases et comment passer le cap en douceur

La ménopause, souvent associée à la fin des cycles menstruels chez la femme, est une transition physiologique inévitable. Cependant, ce phénomène hormonal dépasse la simple cessation des règles.  C'est un voyage complexe physiquement, hormonalement et émotionnellement...

Kobido ou l’art japonais du rajeunissement naturel

Vous êtes sans doute à la recherche de moyens innovants pour prendre soin de votre peau et rajeunir votre visage.  Avez-vous déjà entendu parler du massage facial Kobido ? C'est une méthode ancestrale qui vient du Japon et qui pourrait être le secret pour...

Les Protéines : Un pilier essentiel de votre santé et bien-être

On ne peut sous-estimer l'importance des protéines pour notre santé et notre bien-être.  Les protéines sont comme des briques de construction pour notre corps, permettant de construire et réparer nos tissus, de produire des enzymes et des hormones, et de soutenir...
charlotte olier paris 15

06 26 80 35 53

contact@charlotte-olier.com